Comment se préparer

A quoi s'attendre avant l'intervention

Avant un pontage coronarien, vous allez vraisemblablement rencontrer votre chirurgien et votre anesthésiste. Ils vous donneront des instructions pour vous aider à vous préparer en vue de l'opération.

Entre autres instructions, on vous demandera :

  • D'apporter une liste de tous les médicaments que vous prenez, même ceux en vente libre comme l'ibuprofène, l'aspirine ou les vitamines et compléments alimentaires.
  • De ne rien manger ni boire après minuit la veille de l'intervention.
  • De ne pas apporter d'objets personnels tels que montre, portefeuille ou bijoux à l'hôpital (confiez-les à quelqu'un).

Avant d'entrer au bloc opératoire, on vous administrera éventuellement un sédatif pour vous aider à vous détendre. Au bloc opératoire, on vous administrera des médicaments par voie intraveineuse pour que vous dormiez sans ressentir de douleur pendant toute la durée de l'intervention.

Votre chirurgien vous indiquera également la durée approximative de l'opération.

Limitez les risques

N'oubliez pas que l'intervention peut avoir résolu un ensemble de problèmes, mais que vos nouveaux pontages sont tout aussi susceptibles de développer une accumulation de plaque. Vous pouvez améliorer vos chances de vivre plus longtemps et en meilleure santé en adoptant quelques changements simples, pour réduire le risque de développer une maladie coronarienne.

Ces changements comprennent :

  • Arrêter de fumer
  • Diminuer l'hypertension artérielle
  • Adopter une alimentation saine
  • Contrôler le taux de cholestérol élevé
  • Pratiquer régulièrement de l'exercice
  • Maintenir un poids équilibré

Pour plus d'informations sur l'intervention de pontage aorto-coronarien et le prélèvement de vaisseaux sous endoscopie, ou pour toute question concernant votre traitement, veuillez contacter votre médecin.

Garantir une récupération optimale

Une fois l'opération terminée, vous serez placé en salle de réveil ou en unité de soins intensifs (USI). Des infirmiers et des professionnels de la santé spécialement formés suivront de près votre revalidation.

  1. Il est possible que l'on vous mette une sonde respiratoire jusqu'à ce que vous puissiez respirer par vous-même.
  2. Une fois la sonde retirée, on vous demandera de tousser et de faire des exercices de respiration profonde ; cela permet de dégager les poumons.
  3. On surveillera votre fréquence et votre rythme cardiaque.
  4. Vous aurez un cathéter dans la vessie pendant un certain temps après l'opération.
  5. On vous encouragera à bouger.

Départ de l'hôpital

La durée de votre séjour à l'hôpital dépend du type d'intervention pratiquée et de votre vitesse de récupération. Votre chirurgien vous donnera une estimation de la durée de votre séjour à l'hôpital.

Votre retour à la maison

Avant de quitter l'hôpital, vous recevrez des instructions sur la marche à suivre lorsque vous serez chez vous. Ces instructions peuvent comprendre :

  1. Des instructions au sujet de vos rendez-vous de suivi.
  2. Une liste de médicaments et des instructions sur la façon de les prendre.
  3. Quand vous pourrez vous doucher et les précautions particulières à prendre.
  4. Observer les incisions pour déceler d'éventuels gonflements, rougeurs ou écoulement de liquide.
  5. Des exercices de respiration et de toux pour dégager les poumons.
  6. Des instructions et restrictions pour vous lever et marcher.
  7. Reposez-vous si vous vous sentez fatigué(e).
  8. Contactez votre médecin si la douleur n'est pas supportable ou si vous avez des questions.